dimanche 19 avril 2020

Respirons de l'Art !


Accepte de respirer
Accepte le chaos autour de toi
Parce que si tu n'accepte pas
Le chaos, ce sera toi.





A rester plusieurs semaines enfermés, il s'agit de trouver de quoi s'occuper, prendre enfin ce temps d'aller en soi et de faire un nettoyage de printemps....

Ah, tiens ! C'est de bon ton, non ? On dirait que le moment a été bien choisi ! 





Trouver ce temps pour revenir à soi, de pouvoir enfin poser des mots sur des maux qu'on avait tendance à négliger dans ce quotidien effréné. Trouver le temps de revoir les priorités, de faire avec, d'accepter le fait d'être un peu bloqué, accepter d'accepter... parce que lutter par moment est encore plus contre-productif et nous fait perdre une énergie folle !



Le Monde est au ralenti et tout le monde subit mais la nature quant à elle, revit ! Elle sait continuer sans nous ; mieux, elle semble préférer se passer de nous ! L'inverse me semble très improbable. 


On voudrait de l'air, mais nous avons beaucoup oeuvré pour un air devenu pollué. Alors nous voici entre les mains d'un virus qui nous oblige à réaliser que cet air est vital, sans lui, nous ne sommes plus rien. Fallait-il une maladie pour s'en apercevoir ?

Je m'égare un peu... Pourtant je ne peux aller bien loin !

Mon atelier n'a pas grandi (Voir vidéo ci-dessus), il fait toujours moins de deux mètres sur deux mètres et je continue de travailler comme je peux, mais j'ai mis un mois et quelques jours à trouver un rythme de croisière... (Mouhahaha...Croisière...)

J'ai bien cru défaillir à ne pas trouver de moment propice à la création... 
Les artistes créent. Ils créent parce que comme l'air, l'art et la création ont un caractère vital pour eux. C'est leur oxygène ! Sans cela, ils ne sont plus rien. 

Avant tout ça, je pouvais un peu plus aisément aller en moi, m'introspecter, recueillir mes émotions les unes après les autres... J'avais déjà du mal, mais j'y parvenais, ne serait-ce que quelques heures par jour !

Mais depuis mi-mars, rien n'est plus pareil. Ce sont les grandes vacances avant l'heure et la casquette supplémentaire d'enseignante en chef, à organiser les journées pour que les cerveaux de mes enfants ne s'envolent pas en fumée paresseuse. 


Sans compter le caractère relativement anxiogène de la situation...  A se poser mille questions... Est-ce qu'on nous prendrait pour des....? 

Bref, avec tout ça, je crée mais avec parcimonie
Je n'ai plus beaucoup d'encre, 
je découpe mes feuilles aquarelle par économie... 
Mon stylo bic 
Et les feuilles d'imprimantes deviennent mes amies !

Mais tant qu'on est en vie,
Tant qu'on a envie
Il faut respirer cet air-là. 

Parce que c'est vital !

Ces jours-ci, pendant les "vacances scolaires" de mes enfants où nous nous sommes octroyés du temps (Et demain, c'est fini.......), j'ai trouvé salutaire de faire de la place dans mon appartement, où nous avons bougé beaucoup de meubles pour un gain de place et une meilleure circulation de l'énergie. Nous avons le sentiment d'être un peu moins les uns sur les autres...
Comme des sardines, tu sais...? 


Je me suis dis que faire de même sur mon site internet était une bonne idée. J'ai quand même pris un peu de temps pour réflexionner malgré tout et je t'invite à m'écouter si le coeur t'en dit. 
Juste le temps de quelques minutes d'expression.
C'est vital l'expression !

Et une large pensée pour celleux qui ne peuvent ralentir car ils tiennent la vie des autres entre leurs mains.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un commentaire fait toujours plaisir !